Un nouveau rapport fait progresser le débat sur la fracturation hydraulique et l’eau au Canada

October 6, 2015

Le 6 octobre 2015, Waterloo (Ont.) – L’eau figure au centre de la vaste majorité des débats sur la fracturation hydraulique, tant l’utilisation, la gestion et la protection de l’eau, que son importance sur les plans écologique, social et économique. La fracturation hydraulique et l’eau forment une équation à multiples inconnues dans un domaine en évolution rapide où il importe que les décisions s’appuient sur des connaissances scientifiques.

Le Rapport 2015 sur la fracturation hydraulique et l’eau au Canada – Les connaissances nécessaires pour soutenir au mieux la prise de décisions au Canada, publié par le Réseau canadien de l’eau (RCE) présente une évaluation exhaustive et à jour de l’état des connaissances et des travaux de recherche qui pourraient donner lieu à de meilleures décisions. Il résume les connaissances que nous possédons, celles qui nous font défaut et celles que la recherche ciblée pourrait vraisemblablement faire progresser.

« Le rapport a pour but d’aider les décideurs à utiliser à bon escient les connaissances existantes pour soutenir les décisions concernant les actions à prendre maintenant et les orientations à adopter pour la suite des choses », explique Bernadette Conant, directrice générale du RCE.

Le rapport rend largement compte de l’état des connaissances, plus particulièrement des résultats de cinq projets financés par le RCE en 2014-2015. Ces projets ont examiné les inconnues – les lacunes sur le plan des connaissances – les plus étroitement liées à nos besoins et à nos questions dans l’équation fracturation hydraulique et eau, notamment :

  • Gouvernance des bassins versants et questions relatives aux Autochtones
  • Répercussions sur l’eau souterraine et le sous-sol
  • Gestion des eaux usées
  • Impacts de la fracturation hydraulique sur les ressources en eau du milieu

Ces projets ont mis à contribution plus de 70 chercheurs dans 18 universités canadiennes, ainsi que 20 partenaires, y compris des organisations autochtones, les gouvernements, l’industrie et des organisations non gouvernementales. Le rapport s’appuie également sur l’expérience et l’expertise collectives de représentants des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, ainsi que de l’industrie.

« Les connaissances scientifiques doivent être considérablement élargies afin d’appuyer la prise de décisions, affirme Simon Courtenay, Ph. D., directeur scientifique du RCE. Il faut absolument faire en sorte que les décisions concernant la fracturation hydraulique au Canada se fondent sur les meilleures données scientifiques, non seulement pour une exploitation responsable des ressources, mais aussi pour la santé publique et de l’environnement. »

La récente chute des prix du gaz et du pétrole a ralenti le rythme d’exploitation de ces ressources, mais la mise en valeur des réserves non classiques au Canada ne devrait vraisemblablement pas cesser pour autant. Ce ralentissement fournit une excellente occasion de se concentrer sur les grandes priorités de cette industrie et d’entreprendre les recherches les plus pressantes pour éclairer les décisions en matière de réglementation, de gestion exemplaire et de gouvernance, et d’amener à nouveau le public à prendre part aux discussions relatives aux secteurs interreliés de l’eau et de l’énergie du Canada.

Le RCE consultera les décideurs cet automne afin de déterminer, parmi les besoins recensés dans le rapport, quelles sont les connaissances qui s’imposent comme prioritaires pour la prise de décisions concernant la fracturation hydraulique. Le RCE s’appuiera sur les priorités communes ainsi établies pour élaborer un nouveau programme de recherche collaborative.

À propos du Réseau canadien de l’eau

Le Réseau canadien de l’eau (RCE) est l’organisme chef de file au Canada en matière de gestion de la recherche sur l’eau. Il fait le pont entre les ressources, les connaissances et les membres de l’industrie, des gouvernements et des ONG de sorte que ces derniers puissent accéder aux solutions qui répondent à leurs besoins en matière de gestion de l’eau et les appliquer.

-30-

Pour obtenir plus d’information ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :

Kathryn Ross
Réseau canadien de l’eau
519-888-4567, poste 37709
kross@cwn-rce.ca 

Note à l’intention des diffuseurs : Le RCE dispose de l’équipement audio et vidéo nécessaire pour réaliser des entrevues en doublex. Veuillez communiquer avec Kathryn Ross au 519-888-4567, poste 37709 ou à kross@cwn-rce.ca pour de plus amples renseignements.