Adoption de plans pour la protection de la qualité de l’eau potable dans les collectivités canadiennes de petite et de moyenne taille – Évaluation de l’adoption de ces plans en Alberta

Graham Gagnon, professeur, directeur du Centre for Water Resources Studies, titulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG-Halifax sur la qualité et le traitement de l’eau, Université Dalhousie
Enjeu

Assurer la salubrité de l’eau potable représente un défi considérable, surtout pour les petits réseaux d’approvisionnement, là où les capacités sociales, techniques et financières sont souvent restreintes. À l’heure actuelle, nous disposons de peu d’information sur les déterminants sociaux associés à la salubrité de l’eau potable dans le contexte des petits réseaux de distribution, notamment en ce qui a trait à la façon dont les décisions à cet égard sont prises, sont mises en pratique et sont maintenues.

Ce projet a été élaboré pour donner suite au lancement par la province de l’Alberta d’une nouvelle stratégie visant à simplifier l’auto-évaluation des risques opérationnels des réseaux d’eau potable. La stratégie exige que tous les services publics d’approvisionnement en eau potable adoptent un plan de protection de la qualité de l’eau potable (Drinking Water Safety Plan – DWSP). Ces plans aideront les services publics à cerner les risques et problèmes potentiels liés à l’eau potable, leur permettant ainsi d’adopter une approche plus proactive de la gestion des risques de la source d’eau jusqu’au robinet du consommateur. La stratégie DWSP lancée en Alberta est unique en son genre au Canada et constitue une occasion de comprendre les répercussions de ces plans, là où ils sont les plus essentiels : dans les petites collectivités.

Ce projet, dirigé par Graham Gagnon, examinera l’adhésion initiale à la stratégie DSWP, les défis et les obstacles, ainsi que les répercussions à long terme de la stratégie au sein des petites collectivités albertaines, et permettra de déterminer dans quelle mesure ce type d’initiative permet d’instaurer un changement de culture sur le plan des opérations et de la prise locale de décisions. 

Projet

Ce projet évaluera les répercussions initiales et à long terme de l’adoption de la stratégie Drinking Water Safety Plan (DWSP) de l’Alberta au sein de petites collectivités et examinera dans quelle mesure ce type d’initiative permet d’instaurer un changement de culture sur le plan des opérations et de la prise de décisions locale. L’équipe de M. Gagnon prendra appui sur un projet antérieur du RCE et de Santé Canada, « Facteurs de succès », en vue d’élaborer une méthode pilote qui permet de comprendre les facteurs clés qui contribuent aux succès ou aux difficultés d’implantation de pratiques exemplaires dans le contexte des petits réseaux. L’information recueillie dans le cadre du projet proposé servira à calibrer un modèle de réceptivité communautaire en fonction d’hypothèses établies à la suite du projet « Facteurs de succès ». L’équipe de recherche cherche à fournir un outil qui peut être appliqué autant en Alberta qu’ailleurs au pays et à l’étranger.

L’équipe de projet réalisera les activités suivantes :

1)      Entrevues auprès du personnel des réseaux d’eau en Alberta pour comprendre l’adhésion à la stratégie DWSP et les incidences de l’application d’un plan de protection pour les petits réseaux.

2)      Entrevues auprès de représentants de petites collectivités dotées d’un plan de protection pour comprendre dans quelle mesure ce type d’initiative permet d’instaurer un changement de culture.

3)      Calibrage et validation du modèle de réceptivité communautaire existant pour usage dans de petites collectivités.

4)      Diffusion des résultats de la recherche, et collaboration avec les opérateurs de services d’eau et d’autres collectivités en Alberta, dans le cadre de divers programmes et ateliers.

Produits
  • L’information recueillie dans le cadre des entrevues sera regroupée dans un rapport à l’intention du RCE et du ministère de l’Environnement (Eau) de l’Alberta.
  • L’information sera également utilisée pour calibrer et valider un modèle de réceptivité communautaire existant conçu pour aider les collectivités à préciser leurs besoins en matière d’intervention (c.-à-d., ce qui doit être fait).
  • L’équipe de projet produira des documents pour l’application du modèle qu’elle mettra à la disposition des collectivités.
  • L’équipe de projet produira une publication sur le calibrage et la validation modèle de réceptivité communautaire pour la mise en œuvre de pratiques innovantes dans de petites collectivités.
  • Plusieurs activités de mobilisation des connaissances auront lieu, incluant des exposés lors de conférences, des publications et des bulletins d’information.
  • Les chercheurs de l’Université Dalhousie, en collaboration avec l’Alberta Water and Wastewater Operators Association, verront au transfert des résultats de la recherche auprès des groupes clés de décideurs et d’opérateurs des réseaux d’eau potable en Alberta.
Résultats
  • Cette étude s’insère dans la foulée d’un projet pilote antérieur du RCE « Facteurs de succès de petits systèmes d’eau potable durables ». Selon les résultats de cette étude, pour que toute initiative sur la protection de l’eau potable soit adoptée et maintenue avec succès, il est primordial que les collectivités soient prêtes à accueillir des pratiques innovantes. Par conséquent, le projet actuel vise à étudier les répercussions initiales et à long terme de l’adoption de la stratégie DWSP de l’Alberta, spécifiquement au sein de petites collectivités.
  • Ce projet a permis de favoriser de solides partenariats avec le ministère albertain de l’Environnement et du Développement durable des ressources (Alberta Environment and Sustainable Resource Development), Alberta Innovates et l’Alberta Water and Wastewater Operators Association (AWWOA).
  • Grâce au partenariat avec l’AWWOA, le projet fait maintenant partie intégrante de l’initiative Closer to Home, qui vise à recruter des opérateurs dans les zones rurales de l’Alberta et les maintenir à l’emploi.
  • Le perfectionnement du modèle de réceptivité communautaire existant, qui est conçu pour aider les collectivités à préciser leurs besoins en matière d’intervention au titre du DWSP, devrait susciter des changements dans les pratiques.
DWSP-Gagnon-288.jpg

Équipe de Recherche et Partenaires:

Équipe de Recherche

Graham Gagnon, professeur, directeur du Centre for Water Resources Studies, titulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG-Halifax sur la qualité et le traitement de l’eau, Université Dalhousie
Heather Castleden, professeure adjointe, Université Dalhousie

Partenaires

Alberta Water and Wastewater Operators Association

RESEARCH SUMMARY
(5-page report)

Gagnon EU Image Municipal