Évaluation des risques associés aux produits pharmaceutiques dans l’environnement canadien

Chris Metcalfe, professeur, Université Trent , 2001 - 2004
Enjeu

Bien que les produits pharmaceutiques présents dans l’environnement aquatique puissent affecter les humains et la faune, il y a peu d’information sur leurs effets biologiques potentiels. Ces produits pénètrent dans l’environnement aquatique avec les rejets des stations d’épuration des eaux usées, et ils pénètrent dans le sol par le biais des biosolides qui sont déposés dans les décharges ou épandus sur les terres agricoles comme amendement. Les composés pharmaceutiques qui sont rejetés dans l’eau de surface contaminent les sources d’eau potable au Canada, tandis que ceux qui sont fixés aux biosolides peuvent être lessivés dans l’eau souterraine sous-jacente qui peut aussi être utilisée comme source d’eau potable. 

Bien qu’il existe certaines données provenant d’Europe et d’Amérique du Nord, on ne dispose en général que de peu d’information sur les effets biologiques potentiels chez les animaux sauvages et les humains exposés aux produits pharmaceutiques. Des études sont donc nécessaires pour préciser la distribution de ces composés dans l’environnement canadien et pour déterminer les effets potentiels chez les humains et les organismes terrestres et aquatiques. D’autres composés chimiques qui sont lessivés dans les eaux souterraines et de surface, comme les agents antibactériens, doivent faire l’objet de plus d’investigations en vue de déterminer si les microorganismes exposés aux agents antibactériens dans l’environnement développent de la résistance aux antibiotiques.

Le présent projet, sous la direction de Chris Metcalfe (Ph. D.), a permis de concevoir un cadre scientifique pour évaluer les risques environnementaux associés au rejet de produits pharmaceutiques dans l’environnement aquatique.

Projet

Ce projet aborde des priorités en matière de recherche et d’évaluation des risques associés aux produits pharmaceutiques dans l’environnement canadien. Il avait comme objectifs de : 1) combler les lacunes de connaissances concernant la distribution et les effets de produits pharmaceutiques dans l’environnement canadien. Les produits concernés ont été identifiés dans le cadre de deux ateliers tenus en 2002 et 2004 à Niagara-on-the-Lake et regroupant divers intervenants; 2) élaborer un cadre d’évaluation des risques associés au rejet des produits pharmaceutiques dans l’environnement canadien.    

Les chercheurs ont déterminé quels étaient les produits pharmaceutiques à prioriser selon la phase (solide ou aqueuse) sous laquelle ils sont retrouvés. L’évaluation des principaux produits pharmaceutiques a aidé à l’élaboration du cadre d’évaluation des risques pour ces composés. De plus, ce projet a permis d’évaluer comment les produits pharmaceutiques affectent les organismes aquatiques. Par exemple, les chercheurs ont étudié les effets sublétaux de la fluoxétine sur diverses espèces de poissons, dont le medaka, le zèbre, le cyprin doré et le vairon à grosse tête.

Les résultats montrent que l’exposition à la fluoxétine à des concentrations significatives du point de vue environnemental peut réduire de façon importante le potentiel reproducteur des poissons, et a des effets sur l’équilibre neuroendocrinien et le comportement de frai des espèces modèles de poissons. On a aussi constaté que la fluoxétine s’accumulait dans les tissus des poissons à des concentrations approximativement 200 fois supérieures aux concentrations dans l’eau.

Produits
  • Élaboration d’un cadre d’évaluation des risques associés au rejet de produits pharmaceutiques dans l’environnement aquatique.
Résultats
  • Connaissances accrues à l’égard des risques environnementaux associés au rejet de produits pharmaceutiques dans l’environnement aquatique.
  • Production des données nécessaires aux décideurs et gestionnaires de l’eau pour prendre des décisions politiques informées relativement au rejet de produits pharmaceutiques dans l’environnement.
  • Information aidant les organismes fédéraux de réglementation à développer des stratégies pour réaliser des évaluations des risques sur les produits pharmaceutiques qui respectent la Loi canadienne sur la protection de l’environnement.
  • Développement d’un réseau international de chercheurs et de partenaires s’intéressant à la problématique des produits pharmaceutiques dans l’environnement. Cet effort collaboratif permettra d’accroître la capacité de recherche et aider à prévenir les chevauchements. De plus, la collaboration a suscité des occasions de formation de personnel canadien hautement qualifié dans des laboratoires de collègues de l’Union européenne. 
Metcalfe 01 04 288

Équipe de Recherche et Partenaires:

Équipe de Recherche

Chris Metcalfe, professeur, Université Trent
Mark Servos, professeur, Université de Waterloo
Glen Van Der Kraak, professeur, Université de Guelph
Keith Solomon, professeur, Université de Guelph
Don Mackay, directeur émérite, Université Trent
Tom Moon, professeur, Université d’Ottawa
Vance Trudeau, professeur, Université d’Ottawa
Robert Letcher, professeur auxiliaire de recherche, Université Carleton
Karen Kidd, professeure, Université du Nouveau-Brunswick à Saint-Jean
Charles Wong, professeur, Université de l’Alberta
Michael Goss, professeur, Université de Guelph

Partenaires

ERAPharm
Ministère de l’Environnement de l’Ontario
Beef Cattle Research Council