Évaluation des risques potentiels associés à l’épandage de biosolides municipaux sur les terres agricoles dans le contexte canadien

Lynda McCarthy, professeure, Université Ryerson , 2013 - 2014
Enjeu

L’épandage de biosolides sur les terres agricoles se fait depuis longtemps au Canada. Cette pratique permet de fournir au sol des éléments nutritifs pour la croissance des cultures et c’est un moyen efficace de gérer les déchets, tout en aidant à boucler un cycle nutritif important. Toutefois, l’épandage de biosolides sur les terres agricoles comporte des risques potentiels, principalement celui d’exposer les humains, les plantes et les animaux à des contaminants ou des pathogènes.

Le manque de coordination pancanadienne a mené à une fragmentation des recherches et à des manques de connaissances dans ce domaine. Il convient donc de résumer, interpréter et évaluer les connaissances actuelles relatives aux risques et aux avantages de l’épandage des biosolides sur les terres agricoles pour cerner les meilleures pratiques dans la gestion de cette façon de faire. Les principales incertitudes sont notamment la présence, le risque, le devenir et le transport des contaminants d’intérêt émergents (CIE) et des pathogènes. Les CIE sont présents dans certains biosolides canadiens et ils peuvent avoir des effets négatifs sur les écosystèmes terrestres et aquatiques. Parmi les autres incertitudes, il y a notamment la façon dont le traitement et l’épandage des biosolides peuvent affecter les CIE et les pathogènes, les facteurs qui influencent la perception publique de l’utilisation des biosolides et les principaux éléments ayant des incidences sur l’adoption de pratiques durables en matière d’épandage de biosolides sur les terres.

L’équipe du projet, dirigée par Lynda McCarthy et Jorge Loyo, étudiera ces incertitudes en rédigeant un rapport complet à ce sujet et en organisant un atelier de consultation nationale et un forum de discussion en ligne.

 

Projet

Le projet comportera deux grandes tâches : 1) produire un rapport complet concernant l’épandage des biosolides municipaux en sol agricole; 2) déterminer les éléments essentiels d’un atelier de consultation nationale et d’un forum de discussion en ligne.

Le rapport détaillé comprendra deux grandes sections. La première inclura une revue de la littérature scientifique importante et d’autres documents sur les risques potentiels liés à l’épandage de biosolides municipaux sur les terres agricoles. Cette revue se concentrera sur les aspects de la santé humaine et environnementale, tout particulièrement sur les effets néfastes possibles des CIE et des pathogènes présents dans les biosolides, et elle évaluera comment les facteurs réglementaires et socioéconomiques peuvent empêcher l’usage durable des biosolides en agriculture. La deuxième partie du rapport portera sur les connaissances et pratiques actuelles d’épandage de biosolides municipaux au Canada et intégrera cette information à celle mise au jour lors de la revue de la littérature.

La deuxième tâche de ce projet est l’élaboration d’un atelier national de consultation et d’un forum de discussion en ligne. Ces activités ont pour but d’accroître la diffusion des questions relatives à l’épandage des biosolides municipaux sur les terres agricoles au Canada. De plus, ce processus permettra de stimuler la discussion sur les pratiques et les politiques possibles, les risques et les opportunités. Pour bien définir l’objet de l’atelier et du forum, un modèle expert sera utilisé pour déterminer quelles seront les questions clés à diffuser pendant le processus. Le modèle expert résume les connaissances pour prendre position sur les sujets en jeu et les questions qui s’y rattachent.

Produits

Produits anticipés

  • Diffusion des connaissances et des résultats grâce à la tenue d’un atelier et d’un forum en ligne qui seront transparents et clairs.
Résultats

Résultats anticipés  

  • De meilleures connaissances concernant l’épandage agricole des biosolides dans le contexte canadien. Cela permettra aux utilisateurs finaux de cibler leurs initiatives aux endroits qui en ont besoin. 
  • De l’information concernant les pratiques pour les responsables de la règlementation aux échelons provincial et fédéral, pour qu’ils aient une image ponctuelle de la façon dont leurs cadres et leurs lignes directrices en matière de pratiques exemplaires de gestion répondent aux nombreux risques réels et perçus, ce qui leur permettra de mieux se pencher sur les enjeux qui préoccupent le public. De cette façon, l’industrie et le public auront un plan concernant les futurs besoins en recherche, les améliorations potentielles aux pratiques de gestion des biosolides et en dernier ressort une réforme règlementaire, si elle était jugée nécessaire.
Ag-Field-McCarthy_s.jpg

Équipe de Recherche et Partenaires:

Équipe de Recherche

Lynda McCarthy, professeure, Université Ryerson
Jorge Loyo, boursier de recherche postdoctorale, Université Ryerson
John Lavery, gestionnaire de programme, SYLVIS Environmental
Mike Van Ham, directeur et propriétaire, SYLVIS Environmental
Michael Payne, spécialiste de la valorisation des résidus et des biosolides, Black Lake Environmental
Hugh Monteith, consultant principal, Hydromantis Environmental

Partenaires

SYLVIS
Black Lake Environmental (BLE)
Hydromantis Environmental Software Solutions
Partenaires décideurs
Metro Vancouver

Capture long report cover