Amélioration de la sécurité de l’eau au Canada

Rob de Loë, professeur, Université de Waterloo, 2005 - 2007
Enjeu

La sécurité de l’eau est une des fonctions d’un accès fiable à un approvisionnement adéquat en eau, autant pour les usages humains qu’environnementaux. Dans des situations extrêmes, l’absence de sécurité en eau peut mener à la pauvreté, à la dégradation environnementale, à la maladie et même à la mort. Au Canada, les utilisateurs et les gestionnaires de l’eau à tous les échelons font face à plusieurs défis, notamment : des demandes accrues en eau; un approvisionnement de plus en plus variable; des menaces à la qualité de l’eau découlant notamment des activités et des usages terrestres; et un contexte institutionnel qui évolue rapidement. Tous ces défis constituent une menace importante à la sécurité de l’eau du pays.

Projet

Le projet avait pour but l’amélioration de la sécurité de l’eau au Canada par le biais du développement, de la promotion et de la mise en œuvre de nouvelles façons d’identifier les menaces à la qualité et à la quantité de l’eau, de les gérer et de les atténuer. Voici les objectifs précis: 

  1. Identifier et évaluer les facteurs qui facilitent et qui compromettent la capacité à anticiper et gérer les menaces à la sécurité de l’eau.
  2. Développer, promouvoir et mettre en œuvre des outils novateurs et de nouvelles stratégies pour cerner et gérer les menaces à la sécurité de l’eau.
  3. Améliorer la sécurité de l’eau par le renforcement des capacités des autorités locales et provinciales et des organismes non gouvernementaux d’utiliser ces nouveaux outils et ces stratégies nouvelles proposées. 

Pour atteindre ces objectifs, plusieurs initiatives connexes ont été mises en œuvre. L’équipe du projet a d’abord organisé un atelier pour les stratèges en matière de protection des sources d’eau (PSE) de l’Ontario afin de déterminer le niveau actuel des connaissances des intervenants en matière de sécurité de l’eau. Dans le cadre de cet atelier, les participants ont pu évaluer et comparer les approches de planification de la PSE, soit celles basées sur la planification de l’utilisation des terres et celles basées sur les contaminants. À l’aide de cette information, les chercheurs ont entrepris de renforcer les capacités des organismes d’intendance des bassins versants à mettre en œuvre des mesures de PSE et à participer à la planification de la PSE. En travaillant avec des groupes d’intervenants locaux, les chercheurs ont pu utiliser des outils de renforcement des capacités visant l’amélioration de la qualité de l’eau. 

D’un point de vue législatif, l’équipe du projet a cherché à développer et évaluer des politiques pour accroître l’efficience de la répartition des ressources en eau à l’échelle du bassin hydrographique, de même qu’à élaborer et mettre en œuvre des stratégies pour protéger la qualité de l’eau, réduire la vulnérabilité aux pénuries d’eau et augmenter l’efficience de l’utilisation de l’eau à l’échelle locale et régionale dans les Prairies, en Ontario et dans les provinces atlantiques du Canada.

Produits
  • Dans le cadre de l’atelier sur la sécurité de l’eau, l’équipe a préparé un document de travail provisoire qui cerne les enjeux et les solutions de rechange concernant la sécurité de l’eau. Ce document a été remis à tous les participants.
  • L’équipe a développé des modèles économiques-hydrologiques pour améliorer les pratiques de conservation des milieux humides.
  • Incités par leurs partenaires des autorités de conservation (AC), les chercheurs ont produit un document de référence pour les AC qui traite de la façon de structurer un processus de PSE à l’échelle du bassin hydrographique. Conservation Ontario et 36 autres AC de la province ont ensuite fait la promotion du document en question.
  • Parmi les autres documents produits, il y a notamment un guide et des ressources sur le Web pour la création de savoirs organisationnels en matière de gestion des ressources hydriques, un manuel sur la mise en œuvre de mesures de protection des sources d’eau par les municipalités au Canada, ainsi que des documents d’orientation et des manuels de pratiques exemplaires pour les propriétaires terriens, les fonctionnaires locaux et autres intervenants concernant la planification de la PSE et la répartition des ressources hydriques. 
Résultats

Toutes les initiatives dans le cadre de ce projet ont été conçues pour obtenir des résultats tangibles à divers échelons au Canada en matière de politiques et pratiques novatrices qui améliorent la sécurité de l’eau en changeant les pratiques liées à l’usage de l’eau sur les fermes et à la gestion des eaux usées. Parmi ces résultats, mentionnons:

  • L’adoption par les décideurs des connaissances pertinentes générées dans le cadre de ce projet;
  • Le transfert et l’adoption des innovations stratégiques et des outils clés; des collaborations et des partenariats nouveaux ou renforcés; la formation de personnel hautement qualifié;
  • Des réponses aux besoins cernés par les partenaires, ce qui devrait accroître les probabilités d’adoption;
  • Le renforcement des capacités, ce qui aidera à atteindre un meilleur équilibre entre la demande en eau des humains et celle de l’écosystème. À cette fin, l’équipe a développé des modèles économiques-hydrologiques pour améliorer les pratiques de conservation des milieux humides qui favorisent la protection des sources d’eau et orientent la prise de décision relative à la répartition des ressources hydriques à l’échelle du bassin hydrographique en vue de choisir les solutions stratégiques appropriées. 
de-Loe-05-07_288.jpg

Équipe de Recherche et Partenaires:

Équipe de Recherche

Rob de Loë, professeur, Université de Guelph
Reid Kreutzwiser, professeur émérite, Université de Guelph
Sarah Michaels, professeure, Université de Waterloo
John Smithers, professeur, Université de Guelph
Alfons Weersink, professeur, Université de Guelph
Wayne Caldwell, professeur, Université de Guelph
Wanhong Yang, professeur agrégé, Université de Guelph
Tom Johnston, professeur agrégé, Université de Lethbridge
Graham Daborn, professeur émérite, Université Acadia
Isobel Heathcote, professeure émérite Université de Guelph

Partenaires

Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario
Pollution Probe
Conservation Ontario
Fédération de l’agriculture de l’Ontario
Grand River Conservation Authority
Maitland Valley Conservation Authority
Long Point Region Conservation Authority
Fondation Walter and Duncan Gordon
Ministère de l’Environnement de l’Ontario
Environnement Canada
Comté de Huron
Canards Illimités Canada