Stratégies intégrées de désinfection aux utraviolets

Ron Hofmann, professeur, Université de Toronto, 2005 - 2007
Enjeu

Bien que relativement nouvelle dans l’industrie, la désinfection aux ultraviolets (UV) est une stratégie de plus en plus populaire pour le traitement de l’eau potable. Cependant, le manque d’expérience a poussé certaines personnes à s’interroger quant aux limites potentielles de cette approche. Au moment de réaliser ce projet, l’incertitude entourant l’efficacité de cette stratégie dans des conditions difficiles (p. ex. de l’eau chargée de particules) demeurait un obstacle de taille pour son utilisation à grande échelle. Dans cette optique, ce projet visait à examiner plusieurs stratégies de traitement de désinfection, en particulier des synergies potentielles entre les méthodes de désinfection aux ultraviolets et aux produits chimiques. 

Projet

Le projet de recherche comprenait plusieurs objectifs, dont les suivants : 

  • Explorer la capacité des ultraviolets, en combinaison avec des désinfectants chimiques, de traiter de l’eau chargée de particules
  • Surveiller la formation de sous-produits potentiellement toxiques dans l’utilisation d’ultraviolets et de désinfectants chimiques
  • Explorer les interactions entre les ultraviolets et les désinfectants chimiques sur les plans du rendement de la désinfection et de la qualité microbiologique de l’eau 

L’équipe de recherche a ensuite cerné deux méthodes basées sur l’utilisation de plusieurs désinfectants, des méthodes susceptibles soit de créer une redondance au niveau du contrôle des pathogènes, soit de minimiser les sous-produits de la désinfection. Selon les résultats du projet, la désinfection des eaux de surface non filtrées pourrait être compromise par la présence de matières particulaires. Ainsi, le traitement aux ultraviolets devrait être utilisée avec prudence pour l’eau contenant des matières en suspension.  

Produits
  • Publications : Au cours du projet, l’équipe de recherche a publié dans des revues importantes et livré des présentations dans le cadre de conférences locales et internationales sur l’eau potable.
  • Atelier : En 2006, l’équipe de recherche a offert un atelier sur la désinfection intégrée aux ultraviolets en partenariat avec l’International UV Association. L’objectif de l’atelier était de réunir des experts en ultraviolets et en technologies de désinfection intégrée afin d’offrir aux parties prenantes un aperçu de l’état actuel des connaissances et d’illustrer les résultats de la recherche.
Résultats
  • Connaissances utiles pour les intervenants : Une meilleure compréhension de la capacité des désinfectants (individuellement ou en combinaison) de contrôler des pathogènes émergents aidera les décideurs relativement aux systèmes de désinfection basés sur des barrières multiples.
  • Impact économique : Une meilleure compréhension des forces et faiblesses des ultraviolets facilitera la transition vers l’adoption de la technologie. Cela pourrait donc ouvrir de nouveaux marchés pour les fabricants canadiens de produits de désinfection aux ultraviolets.
  • Politiques de santé publique : La conception de stratégies de désinfection à partir d’une meilleure compréhension des impacts sur la qualité de l’eau mènera à une utilisation plus appropriée des technologies de désinfection en vue de mieux contrôler les microorganismes, tout en minimisant la formation de sous-produits chimiques. Cela pourrait influencer la future réglementation relative à l’eau potable.
  • Partenaires de recherche : Les partenaires de recherche (services d’eau, gouvernements, organismes non gouvernementaux et partenaires dans l’industrie) pourraient tous tirer des bénéfices directs du projet, comme de nouvelles occasions de commercialisation et/ou des capacités accrues de protéger la santé publique.
Hofmann 01 04 288

Équipe de Recherche et Partenaires:

Équipe de Recherche

Ron Hofmann, professeur, Université de Toronto
Robert Andrews, professeur, Université de Toronto
Graham Gagnon, professeur et directeur du Centre for Water Resources Studies, Université Dalhousie
Susan Andrews, Université de Waterloo
Syed Sattar, professeur auxiliaire et directeur du Centre de recherche en microbiologie environnementale, Université d’Ottawa
Susan Springthorpe, directrice de recherche au Centre de recherche en microbiologie environnementale, Université d’Ottawa

Partenaires

Erco
Brightwell Technologies
Trojan
Ontario First Nations Technical Services Corporation
Services municipaux (12)
Ministère de l’Environnement de l’Ontario
Ministère de l’Environnement de la Nouvelle-Écosse
Ministère de l’Environnement
Santé Canada
Environnement Canada