Gestion de l’incertitude dans l’approvisionnement en eau potable

Steve Hrudey, professeur émérite, Université de l’Alberta
Enjeu

Les organismes de réglementation de l’eau et les fournisseurs d’eau ont la responsabilité partagée de protéger les approvisionnements publics en eau potable et ce faisant ils sont confrontés à de nombreux défis complexes. Pour assurer la distribution d’une eau potable de qualité, les systèmes de réglementation et de gestion se concentrent collectivement sur la meilleure façon d’aborder ces défis ces enjeux et de gérer les incertitudes. Pourtant, les fournisseurs d’eau prennent ces décisions sans bénéficier d’une approche globale pour caractériser et comparer les risques, ce qui permettrait de tenir compte des priorités locales. Ce projet a donc pour but de proposer un cadre commun et une démarche de gestion que les fournisseurs d’eau et les organismes de réglementation pourront utiliser pour évaluer le risque et l’incertitude en vue de garantir une eau potable saine.

Projet

Cette étude synthèse portant sur l’état des connaissances visait à déterminer comment les sciences peuvent être appliquées aux décisions relatives à l’eau potable. Après évaluation initiale, les chercheurs ont décidé de mener parallèlement deux études synthèses distinctes, afin de distinguer les enjeux en matière de santé publique de ceux concernant la santé écologique. Ces études seraient ensuite combinées pour évaluer des approches de gestion intégrée de l’eau. Se fondant sur les preuves scientifiques et l’analyse rationnelle, les chercheurs ont examiné comment sont gérés les objectifs en matière d’eau publique potable et de sain environnement compte tenu des nombreuses et inévitables incertitudes. 

L’équipe du projet a mis sur pied un comité consultatif pour aider à l’encadrement du projet et à la mise au point d’une stratégie à long terme pour équilibrer les risques pour l’environnement et la santé humaine. Tenant compte des commentaires des membres du comité consultatif, une équipe d’experts scientifiques internationaux de haut niveau a travaillé à compléter le cadre de travail. L’équipe a identifié d’autres organismes effectuant des travaux de synthèse de haut niveau dans des domaines similaires afin d’éviter les chevauchements potentiels et cerner les synergies et les possibilités d’incorporer ou de relier des travaux parallèles en gestion du risque. Après les consultations qui s’imposaient, l’équipe a élaboré le cadre de travail préliminaire et les documents de synthèse et les a distribués en vue d’obtenir des rétroactions. Les commentaires reçus font partie du rapport final.

Produits
  • Un atelier de deux jours avec un groupe d’experts de haut niveau et des invités additionnels a eu lieu dans le but de déterminer la portée et la démarche du projet
  • Rapport sommaire :Ce que les preuves scientifiques nous disent concernant la gestion de l’incertitude dans l’approvisionnement en eau potable
    • Un certain nombre d’outils ont été conçus pour aider les organismes de réglementation et les fournisseurs d’eau à prendre des décisions, dont un document d’information et des études de cas sur le risque, l’incertitude et les hiérarchies de risques; un aperçu de ce qui contribue à rendre le consommateur bien avisé; la raison d’être de la surveillance stratégique de la qualité de l’eau; un aperçu d’une stratégie de communication destinée au grand public sur les risques pour la santé
Résultats
  • En fournissant une démarche conceptuelle commune pour aborder les problèmes, un des résultats espérés du projet était de réduire la fréquence des dialogues de sourds entre professionnels quand il est temps de discuter des façons efficaces de mettre en œuvre des normes relatives à la qualité de l’eau potable.
  • Le fait d’informer le processus décisionnel en gestion de l’approvisionnement en eau peut améliorer la compréhension conceptuelle des pratiques, des lignes directrices et des actions liées au risque pour la santé, et peut aussi mettre en contexte les décisions de gestion ou de réglementation.
Hrudey Mng Uncertainty 288

Équipe de Recherche et Partenaires:

Équipe de Recherche

Steve Hrudey, professeur émérite, Université de l’Alberta
Joan Rose, Homer Nowlin Chair in Water Research, Michigan State University
John Fawell, professeur invité, Cranfield University
Martha Sinclair, agrégée supérieure de recherche, Monash University
William Leiss, professeur auxiliaire, Université d’Ottawa

Partenaires

REPORT

Managing Uncertainty in the Provision of Safe Drinking Water Website Hrudey