Valoriser les changements de la qualité de l’eau dans le cadre d’une échelle de qualité de l’eau

Diane Dupont, professeure, Université Brock , 2013 - 2014
Enjeu

Étant donné les impacts potentiels des changements climatiques sur les ressources en eau, le Canada doit s’assurer que ses réserves d’eau limitées sont utilisées de façon efficace et durable. Dans le passé, cet effort a été restreint par le manque de données économiques concernant l’utilisation et la valorisation de l’eau.

L’étude proposée se fonde sur le projet initial suivant :

  • Projet (2008-2012) – More Value from the Same Water: Maximizing Water's Sustainable Contribution to the Canadian Economy (Une valeur accrue pour la même quantité d’eau : maximiser la contribution durable de l’eau à l’économie canadienne) – Diane Dupont, Université Brock

Cette recherche a permis de développer des modèles économiques de prise de décisions relatives à l’eau dans les foyers et les entreprises. Les données générées par ces modèles permettent de mieux comprendre les forces économiques qui façonnent l’utilisation directe de l’eau (l’eau utilisée directement par les consommateurs ou par les entreprises).

L’étude a produit la première évaluation complète de la valeur de l’eau au Canada en 25 ans et ce processus a permis de révéler une lacune dans la base de connaissances sur la valeur des services indirects de l’eau dont jouissent les Canadiens. C’est là l’objet du projet proposé. On a cerné un certain nombre de façons d’améliorer la contribution directe de l’eau fournie par les municipalités au bien-être des ménages et aux profits des entreprises. Cependant, ces « avantages de l’utilisation directe » ne tiennent pas compte des avantages indirects ou avantages sans utilisation (comme ceux issus des activités récréatives, touristiques et autres activités incluant l’environnement). Selon certaines recherches, ces avantages indirects pourraient fournir plus de valeur à l’économie canadienne que ne le font les avantages commerciaux. Nous avons donc l’intention d’élargir les estimations de la valeur de l’eau en incorporant les avantages indirects de l’utilisation de l’eau. Ces valeurs estimées seront ensuite liées aux changements mesurables de la qualité de l’eau, ce qui fournira aux décideurs les outils et les renseignements nécessaires pour prendre leurs décisions.

Projet

Se fondant sur une échelle de la qualité de l’eau reconnue, adaptée pour la situation canadienne, l’équipe de recherche fera des liens entre les cinq polluants les plus courants de l’eau dans la région et cinq mesures de la qualité de l’eau : propre à la consommation sans traitement, propre à la baignade, propre à la pêche sportive, propre à la pêche ordinaire et propre à la navigation de plaisance. Puis, à l’aide des données et paramètres canadiens, nous développerons des valeurs financières pour les répercussions environnementales par le biais de techniques de transfert d’avantages (une méthode qui estime les valeurs économiques des services écosystémiques en transférant les renseignements provenant d’études effectuées dans divers endroits et contextes). Ces valeurs peuvent alors servir de point de départ pour proposer des valeurs associées à la « disposition à payer » des consommateurs pour des changements de la qualité de l’eau.

L’équipe obtiendra des données sur la qualité de l’eau, l’utilisation du territoire et le climat d’un certain nombre de réseaux d’eau communautaires en Colombie-Britannique, en Alberta, au Québec et à Terre-Neuve. Les données d’utilisation du territoire et les données climatiques seront aussi compilées pour chacun des bassins hydrographiques, de même que toute préoccupation soulevée par les communautés concernant la qualité de l’eau. Afin de faciliter les comparaisons des sites, on procèdera à une revue de littérature pour établir une série centrale de paramètres hydriques, à laquelle on pourra ensuite jouter d’autres paramètres d’intérêt propres au site.

Produits

Produits anticipés

  • Développement de la composante qualité du Modèle intégré d’évaluation de la quantité et de la qualité de l’eau d’Environnement Canada. Cet outil de simulation informatique sera utilisé pour évaluer les impacts des contaminants sur la qualité de l’eau au Canada.
  • Formation du personnel d’Environnement Canada à deux façons d’entreprendre les exercices de transfert d’avantages qui lient les changements de la qualité de l’eau aux valeurs associées à la « disposition de payer ».  
Résultats

Résultats anticipés

  • Meilleures connaissances en ce qui concerne le rapport entre les améliorations/dégradations de la qualité de l’eau de surface et les changements à la disposition des Canadiens à payer pour une meilleure qualité d’eau
  • Prise de décision éclairée par les responsables des politiques qui pourront utiliser les résultats des analyses de rentabilité
  • Meilleures connaissances de la contribution de l’eau à l’économie canadienne
Dupont-KA_288.jpg

Équipe de Recherche et Partenaires:

Équipe de Recherche

Diane Dupont, professeure, Université Brock
Asit Mazumder, professeur, Université de Victoria
Steven Renzetti, professeur, Université Brock
James Price, boursier de recherches postdoctorales, Université Brock
John Zhu, boursier de recherches postdoctorales, Université de Victoria

Partenaires

Environnement Canada – Division de l’analyse économique

RESEARCH SUMMARY

(4-page report)

CWN EN Dupont Ladder 2015 cover